Le Château de Nymphenburg

Publié le par Pilisi

Le Château de Nymphenburg

Cette immense ensemble fut au début la résidence d'été des Wittelsbach. Il fut construit pour le prince électeur Ferdinand Marie qui l'offrit à son épouse à l'occasion de la naissance de son héritier Max Emmanuel.

L'architecte Agostino Bargello réalisa la construction entre 1664 et 1674.

Le Château de Nymphenburg

A l'intérieur la baroque Salle de Pierre (Steinerner Saal) décorée de fresques de Zimmermann.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

La Galerie des Beautés de Louis I, avec une collection de portraits de 36 beautés parmi laquelle Lola Montez maîtresse de Louis I.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

Au premier étage la collection de Bâuml possède des objets provenant de la Manufacture de porcelaine de Nymphenburg.

Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

Le parc fut largement agrandi au XVIII° siècle et transformé en style français (modèle Versailles) par Girard (élève de Le Nôtre) à partir de 1715. Lorsqu'au XIX° siècle le style anglais"nature" détrôna le goût français "artificiel", Sckell transforma le parc du château en un jardin de type anglais, mais en conservant toutefois de type anglais, mais en conservant toutefois les bases du jardins baroque, agrémenté de plusieurs fabriques.

Le Château de Nymphenburg

A partir de 1715, quatre pavillons furent ajoutés au bâtiment historique par Joseph Effner. Ceux-ci reliés à la résidence d'origine par des galeries et des arcades.

La Magdalenenlkause fut aménagée à titre d'ermitage par Effner de 1725 à 1728 pour Maw-Emmanuel, prince électeur déjà fort âgé. L'architecture de cette "retraite", avec intention, ruineuse, a des éléments mauresques en plus des romans et gothiques. La peinture du plafond de la chapelle (sujets de la vie de la pénitente Marie-Madeleine) est due à Cuvilliés.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

Le Pagodenburg, est un pavillon de thé avec un plan en croix. Autrefois, le pavillon servait au repos après les jeux de cour. Les pièces sot aménagées à la mode d'autrefois d'Extrême-Orient avec des chinoiseries. L'extérieur est décoré de masques de Bacchus, de Flore, de Neptune et de Cérès.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg

Le canal central séparant le parc en deux, invite à la promenade en gondole.

Chemin faisant de l'autre côté vers deux autres pavillons, la "statue of pan with spring", ainsi qu'au bord du lac le Monopteros, temple d'Apollon.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

Le pavillon Badengurg abrite l'une des premières piscines couvertes chauffées des temps modernes. La construction à deux étages fut érigée de 1719 à 1721 par Josef Effner comme petit château de bains de la cour pour Max-Emmanuel.

La salle des fêtes comporte de riches stucs de fruits et coquillages, la peinture du plafond Apollon dans le char du Soleil est due à J. Amigoni.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

Le village des domestiques avec la station de pompage verte nous mène jusqu'au dernier pavillon.

Le Château de Nymphenburg

Le pavillon de chasse d'Amalienbourg, construit vers 1740, la salle des Glaces-rondes (décoration argent sur fond bleu), avec ses allégories de chasse, est considérée comme unique en son genre. A côté de la salle de repos et de la salle de chasse, toutes les deux décorées en argent et en or, la cuisine dotée de carreaux hollandais et aussi une pièce remarqueble.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

Le Marstallmuseum (musée des écuries) dans l'aile sud du château présente une collection de carrosses luxueux, dans les salles des anciennes écuries de la cour, ainsi que des traîneaux, des harnais et des selles qui rappellent les époques brillantes des Wittelsbach. Les objets exposés les plus connus sont les carrosses d'apparat du roi Louis II.

Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg
Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg Le Château de Nymphenburg

Prochain épisode : Abbaye d'Andrech, Château de Herrenchiemsee et Château de Neuschwanstein... 

Publié dans Voyages, vacances.

Commenter cet article