Budapest - Hongrie

Publié le par Pilisi

Notre dernier étape sera pour la capitale Budapest...

La ville actuelle est créée en 1873 par la fusion de Buda — alors capitale de la Hongrie — de Pest et d'Óbuda. Elle a pour origine le site d'Aquincum, un point de peuplement celte devenu capitale de la Pannonie inférieure pendant l'époque romaine.

Au sommet du Mont Gellert, la statue de la Liberté commémaure la libération de 1945.

 

Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie

Le pont des Chaînes nous mene vers le château de Buda et le Bastion des pêcheurs.

Le pont des chaînes ou pont des chaînes Széchenyi est un pont suspendu qui enjambe le Danube à Budapest.

Pendant longtemps le pont des chaînes Széchenyi était le plus grand pont suspendu par les chaînes. Le pont fut inauguré le . Tous les usagers du pont durent s'acquitter du péage. Deux lions de pierre gardent, de chaque côté, la tête du pont des Chaînes.

 

Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie

L’église Notre-Dame-de-l'Assomption de Budaváréglise du couronnement de Budavár ou église Matthias  est l'un des principaux sanctuaires catholiques de Budapest.

Si la tradition fait remonter la fondation d'un premier sanctuaire catholique au règne du roi Étienne Ier, au début du xie siècle, la construction de l'édifice actuel débute plus de deux siècles plus tard, vers 1255, sous le règne du roi Béla IV.

Le 23 mars 1456, l'église paroissiale devient officiellement église collégiale. Deux ans plus tard, elle accueille le roi nouvellement élu Mathias Corvin, lequel fait dire une messe d'action de grâce à son arrivée à Buda. Au cours de son règne, il agrandit et embellit l'édifice. Il ordonne la construction du nouveau clocher de la collégiale : la « Tour Mátyás », laquelle est achevée en 1470.

Le 8 juin 1867, l'église sert de cadre au couronnement de François-Joseph Ier et de son épouse Élisabeth de Wittelsbach l'impératrice Sissi, comme roi et reine de Hongrie. C'est au cours de cette cérémonie, présidée par le cardinal János Simor, qu'est jouée pour la première fois la « Messe du couronnement » de Franz Liszt, que le compositeur dirige lui-même.

 

 

Budapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - HongrieBudapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - Hongrie

Le palais de Budavár ou palais du château de Buda, souvent traduit en château de Buda, anciennement appelé palais royal, est le château historique des rois de Hongrie inscrit, conjointement avec Budapest, les rives du Danube, le quartier du château et l’avenue Andrássy en 1987 sur la liste du patrimoine de l'UNESCO.

La colline fut peu habitée jusqu'à la fin du XIIIe siècle, même si les romains et les juifs ont laissé des traces d'une présence très ancienne.

Sur ce gros rocher le roi Béla IV érigea un château fort (1265) pour sa Cour.

La victoire des Autrichiens sur les Turcs en fuite (1685) laissa la ville en cendres. Puis sous les Habsbourg, on rebâtit un château et une cité baroque, encore visibles aujourd'hui.

 

Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie

Depuis les remparts la vue sur la ville est incroyable. De même depuis le Bastion des Pêcheurs, d'où la guilde des pêcheurs défendait cette partie du château. Sept tours symbolisent les sept tribus magyares fondatrices du pays.

Budapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - HongrieBudapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - Hongrie

La plus grandiose vue est celle sur le Parlement Hongrois.

Budapest - Hongrie

Le parlement hongrois est un vaste bâtiment, inauguré au début du xxe siècle, situé sur la rive orientale du Danube à Budapest. Depuis 1902, il est le siège de l'Assemblée nationale de Hongrie et héberge à ce titre les services parlementaires.

Budapest - HongrieBudapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - HongrieBudapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - HongrieBudapest - Hongrie

La salle de l'assemblée nationale, dans les couloirs les portes cigares numéroté, (pour ne pas piquer le cigare du collègue !)

Budapest - HongrieBudapest - Hongrie

Sur le quai du Danube côté Parlement de Budapest, entre le pont des Chaînes et le pont Marguerite, se trouve une collection de 60 paires de bottes et de chaussures en bronze. Elles symbolisent les milliers de Juifs qui furent regroupés en toute hâte, fusillés et jetés dans le Danube en 1945 par les Nazis et les fascistes hongrois.

Pourquoi ces chaussures ? Des centaines de juifs avaient été aligés sur la rive du Danibe. Avant de les fusiller, leurs bourreaux leur avaient ordonné de retirer leurs chaussures. Les corps sans vie tombèrent dans le Danube et furent emportés par le fleuve.

Budapest - Hongrie

Nous reprenons notre visite dans les rues de Budapest...

Au bout de la longue avenue Andrassy...
Au bout de la longue avenue Andrassy...Au bout de la longue avenue Andrassy...Au bout de la longue avenue Andrassy...
Au bout de la longue avenue Andrassy...Au bout de la longue avenue Andrassy...

Au bout de la longue avenue Andrassy...

Nous découvrons la place des héros...

Budapest - Hongrie

Au milieu de la place s’élève le monument du millénaire construit en 1896 et qui commémore les 1000 ans de l’arrivée des farouches tribus hongroises dans le bassin des Carpathes.

Le monument du millénaire est composée d'une colonne centrale de 36 mètres de hauteur surmontée d'une statue de 5 mètres de l'archange Gabriel aux ailes déployées. En dessous de cette colonne se trouve les statues des 7 chefs de tribus de la Honfoglalás (l’arrivée des magyars dans le bassin des Carpates). Le personnage qui se trouve au centre des 7 chefs est Árpád, sur sa droite Tas, Huba (rien à voir avec le Marsupilami!) et Előd, sur sa gauche Tétény, Ond et Kond.

Budapest - Hongrie
Budapest - HongrieBudapest - HongrieBudapest - Hongrie

Derrière le monument centrale se trouve deux quarts de cercle d'une largeur totale de 85 mètres qui abritent les statues de souverains hongrois. En partant de la gauche: Étienne Ier, Ladislas Ier, Coloman, André II, Béla IV, Charles Robert, Louis Ier de Hongrie, Jean Hunyadi, Mátyás Ier, Étienne II Bocska, Gábor Bethlen, Imre Thökoly, François II Rákoczi et finalement Lajos Kossuth. En-dessous de chaque statue se trouve un bas-relief en bronze se rapportant au souverain en question.

Budapest - Hongrie
Budapest - Hongrie

Ainsi ce termine notre visite de cette ville magnifique qui demande à y revenir !

Publié dans Voyages, vacances.

Commenter cet article