Pécs - Hongrie

Publié le par Pilisi

Une ville fondée par les romains se trouvait sur l'emplacement de Pécs, cette ville portait le nom de Sopianae.

Cinquième ville de Hongrie, Pécs est une cité cosmopolite marquée par son histoire riche et l'influence des nombreuses nationalités qui y habitent, essentiellement des Hongrois, des Croates et des Souabes du Danube.

Pécs - HongriePécs - Hongrie
Pécs - Hongrie
Pécs - HongriePécs - Hongrie

Plae Széchenyi tér... avec l'Hôtel de ville, Colonne de la trinité...

avec sa coupole L'Église Notre-Dame-de-la-Chandeleur, plus connue sous le nom de Mosquée de Gázi Kászim pacha (Gázi Kászim pasa dzsámija) est une église catholique romaine de Pécs située dans le centre-ville, sur Széchenyi tér. Ancienne mosquée transformée en église, il s'agit de l'un des édifices les plus imposants hérités de l'occupation ottomane.

Hôtel de villeHôtel de ville

Hôtel de ville

Colonne trinité et Eglise Notre dame de la ChandeleurColonne trinité et Eglise Notre dame de la Chandeleur
Colonne trinité et Eglise Notre dame de la ChandeleurColonne trinité et Eglise Notre dame de la Chandeleur

Colonne trinité et Eglise Notre dame de la Chandeleur

La cathédrale reconstruite en style néoroman est une basilique à trois nefs, à plafond horizontal, comportant plusieurs chapelles et flanquée de quatre tours d’angle. Les riches décorations de son intérieur ont été peintes sous le signe du style historisant du XIXe siècle.

Sur le portail extérieur figure une vigne luxuriante où parmi les rameaux, les feuillages, les grappes de raisin entrelacés et les oiseaux et les petits lézards qui s’y cachent, apparaissent, çà et là, des scènes figuratives suggérant la fondation de l’évêché.

Pécs - HongriePécs - Hongrie
Pécs - Hongrie
Pécs - HongriePécs - HongriePécs - Hongrie

continuons dans les rues de Pécs... pour un rafraichissement...

 

Pécs - Hongrie
Pécs - HongriePécs - Hongrie
Pécs - HongriePécs - Hongrie
Pécs - HongriePécs - Hongrie

Les cadenas de l'amour
On raconte toutes sortes de légendes sur ces murs de cadenas. Si vous habitez à Moscou, à Rome, à Riga, à Séoul, Séville, Odessa, Kiev, Cologne, Bruxelles, Montevideo ou même Paris, peut-être que vous avez vu naître récemment cette étrange pratique amoureuse près de chez vous ? Elle plonge parfois les édiles dans l’embarras (comme à Rome où on risque 50 euros d’amende pour un cadenas sur un édifice public). Nul ne sait exactement d’où vient ce fétichisme, mais on s’accorde en général pour faire de Pécs le berceau de cette superstition cadenassée.

Pécs - HongriePécs - Hongrie
Pécs - Hongrie

Prochain épisode : Le Château de Siklos...

Publié dans Voyages, vacances.

Commenter cet article