Cullera

Publié le par Pilisi

Fort de notre expérience de l'an dernier nous avions décider d'assurer côté soleil. Les vacances cette année furent donc espagnoles. On s'est dit là au moins nous sommes sûres de le trouver. Après une journée de route nous arrivâmes sous l... la pluie.
Je défend à quiconque de rire. On s'est dit ce n'est qu'une petite averse passagère demain ça ira mieux.
Au réveil...
             un ciel...
                       couvert et noir...
                                            des trombes d'eau...
heureusement en fin de matinée la pluie cesse, le ciel se dégage et la journée se termine sous le soleil.
Le reste du séjour sera sous le signe du.................... SOLEIL !!!

Un appartement direct sur la plage avec une vue sur la mer.



vue côté du port

 côté du phare


et allongé sur la sable la mer vue de face...



côté port

côté du phare

Je vous le refait mais cette fois prise depuis le monastère au dessus de la ville.

Face à nous


Vers le port

Vers le phare

Le matin dès 8h le jeu consistait à être celui qui mettrait son parasol le premier au bord de l'eau...


avant que ne vienne la nuée d'autres parasols pour ne faire qu'un bloc parfois difficile à traverser pour aller se baigner.


Nous, prudent, nous restions tranquillement en arrière où la place ne manquait pas pourtant, juste face à l'immeuble où nous logions.



Parfois un ULM venait narguer Richard...

Le meilleur moment fut les paëllas à emporter dégustées tranquillement sur le balcon



Au dessus de la ville un monastère surplombe la ville et la baie






Au loin on peut apercevoir ces étendues vertes



qui sont la spécialité de la région de Valence (situé à 30 km au Nord de Cullera)
le riz

Sans oublier bien sûr les champs d'orangeraies.


En bas on peut voir la vieille ville accrochée à la colline...

avec ses petites ruelles où on ne peut y accéder qu'à pied...




et voilà les vacances sont terminées à la prochaine...

Publié dans Voyages, vacances.

Commenter cet article