Une semaine riche en visite... et restau !!

Publié le par Pilisi

Ce fut d'abord la visite d'un ami pilote venant de Vichy qui a commencé la série restaurant de la semaine.
Le plus dur a été d'en trouver qui puisse arranger tout le monde, car ce ne sont pas les restaurants qui manquent à Bordeaux, ni les copains pour faire table commune.

C'est donc dans le quartier des Chartrons, sur la place du marche du même nom que nous avons opté.
La GUIMBARDE DES CHARTRONS.

Un cadre agréable et des patrons très sympas avec une ambiance bonne enfant.
Le temps se prétait à manger en terrasse, donc pourquoi se priver.

Des plats régionnaux et originaux pour vous donner une petite idée
mon entrée, un crumble de tomates confites au chèvre

les oeufs cocotes de ma voisine

mon plat un canon d'agneau composé de viande haché cuit avec du miel et entouré d'une feuille de brique

un régal et pas courant.

Le dessert s'est passé à l'intérieur, les bonnes choses ne durent pas toujours, un orage a éclaté nous obligeant à nous réfugier dedans pour finir le repas.
Le plus drôle c'est que nous étions venus en moto et nous étions juste habillé d'un petit blouson jean.
La pluie s'était tout de même un peu calmé, mais nous étions légèrement mouillé en arrivant à la maison.

Deux jours plus tard nous avons eu la visite d'un couple de savoyards d'Annecy qui faisaient un périple en avion et on fait halte chez nous.
Donc rebelotte, samedi soir restaurant avec eux à l'incontournable "Entrecôte".
Un menu simple et unique : Entrecôte-frites-salade-dessert, l'entrecôte étant accompagné d'une sauce unique.
Mais là aussi un régal malgré l'attente très longue pour obtenir une table sans regret.

Le lendemain un soleil radieux, vous imagniez bien que l'on ne va pas en rester là.
Le seul problème c'est que nos amis n'avaient pas de voiture, le petit "roux" au centre non plus et ne voulait pas laisser sa place dans l'avion que Ben et Sabine lui proposaient et nous n'avions pas non plus notre voiture que j'avais prêtée à mon frère venu en vacances de la Martinique.
Il ne restait plus qu'une solution.
Nous avons confié le trafic à nos trois amis...
Richard et moi les suivions précédions en moto.

A bord de leur Sicile et nous de notre Sobek

nous avons pris le chemin de Auch dans ce fameux restaurant de l'aérodrome bien connu.

Beaucoup d'autres avions avaient posés leurs roues sur le tarmac

Un repas toujours aussi riche et copieux.

Après que le Sicile ait avitaillé


et la petite photo de "famille"

nous voilà repartis sur Bordeaux.


Tranquillement côte à côte nous profitons
d'un temps magnifique pour flaner le long de la Garonne
ici la centrale nucléaire de Golfech, près d'Agen

Le Sicile au-dessus des méandres de la Garonne

Il est pas mignon ce petit avion.

Le soir bien sûr nous n'avons pas eu le courage de laisser nos amis seuls et les avons accompagnés dans un restaurant place du Parlement au centre de Bordeaux.

Publié dans Gastronomie

Commenter cet article

La Cuiller En Bois 15/08/2008 08:34

Je vois qu'il y en a qui ont une dure vie ....
Je compatis pour toi ;-)