Un plongée pour les enfants dans le bassin d'Arcachon.

Publié le par Pilisi

Samedi 4 octobre rendez-vous au club pour distribution du matériel et répartition des enfants dans les véhicules des encadrants ou parents accompagnants.

Le soleil est au rendez-vous malgré une température un peu fraîche en cette matinée. Les enfants sont excités et impatients d’aller goûter l’eau du bassin d’Arcachon. Une belle journée en perspective.

La distribution terminée tout le monde monte dans les voitures et rendez-vous sur le port de plaisance d’Arcachon pour commencer par un pique-nique. Chacun sort son panier avec ses sandwichs, Philippe nous fait une tournée de ti’punch (réservé bien sûr aux adultes).

13h30 il est temps de s’équiper la maréen’attendra pas les retardataires. On embarque sur le bateau.

Nous traversons le bassin d’Arcachon pour rejoindre le site dit d’Hortense (nom d'un restaurant juste face à la plage) à la pointe du Cap Ferret après 40min de navigation. Sur le site d'autres plongeurs sont déjà là. Certains venus comme nous en bâteau, d'autres partants directement de la plage.


Les palanguées s'organisent sour la direction de Philippe (pas le serveur de ti'punch bien qu'il était chargé d'emmener le citron vert !), le responsable du groupe des enfants. Les ados ayant plus d'expérience et pour certains leur niveau1, seront pris en charge par un encadrant et auront comme prérogatives d'aller jusqu'à 15 m. Pour les plus jeunes leur prérogatives sera jusqu'à 5-6 m. J'accompagne le groupe et je vais profiter de l'occasion pour plonger avec eux.  Mais pour l'instant je ne sais pas avec qui je vais partir cela dépendra de la visibilité. Les ados étant deux par encadrant  si la visibilité est mauvaise, les palanquées ne seront que de trois plongeurs, je partirais dans ce avec le groupe des plus petits qui sont seuls avec un encadrant


Les premiers se mettent à l'eau et informent Philippe que la visibilité est quasi-nulle. Je partirais donc avec Dominique est son petit dauphin pour une plongée dans les 5m. A cette profondeur si on n'est pas sur-lesté on a du mal à descendre et rester au fond.  Nous repartons donc vers le bateau pour récuper des lests supplémentaires notre jeune ami  n'arrivant pas bien a descendre et rester au fond, nous non plus d'ailleurs.

Pendant que nous récupérons nos lests, Jean-Pierre qui était parti avec Caroline et Dorian (mon fils) revient également au bateau, Caroline ayant du mal à descendre à cause d'un rhume l'empèchant de décomprer ses oreilles. Je profite donc de l'occasion pour repartir avec eux prenant ainsi la place de Caroline, et peut être faire une plongée plus sympa. Mais la visibilité étant vraiment mauvaise nous n'avons pas pu voir beaucoup de choses.

Tout de même grâce à ma petite lampe que j'inaugurais et surtout le phare de Jean Pierre nous aurons pu voir divers poissons, tacauds, 1 congre, 1 gobie, un beau baliste... de nombreuses étoiles de mer, anémones, un crabe ou araignée de mer, j'ai pas trop eu le temps de distinguer et j'en passe.  Malgré tout nous remontons après 30 minutes de plongée.

   

Je suis sûre que vous devez penser que nous ne devions pas avoir très chaud dans l'eau. Pas du tout, malgré une température de 18°. Outre ma combinaison suffissament épaise, j'avais enfilé un tee-shirt spécial (que l'on appelle Souris, aller savoir pourquoi !) et avec les chaussons et gants, même pas senti la fraicheur de l'eau. Pourtant à l'aller sur le bateau je me suis plusieurs fois posées la question : "mais que fais-je dans cette galère ? !!!" car un petit vent de face ne nous rassurez pas sur le suite.
Après, le bonheur d'être dans l'eau et de découvrir, malgré le peu de visibilité, les fonds sous-marins, nous fait oublier tout le reste.
Ensuite, c'est en sortant de l'eau, de  voir le sourire des enfants qui racontent leur découverte. C'est à celui qui aura vu le plus de choses. Les adultes aussi ne sont pas en restent malgré que pour certains c'était loin d'être leur première plongée. Sur le chemin  du retour donc, les conversations allaient bon train, le vent étant tombé et le soleil continuant de nous accompagner, plus personne ne parlait de froid. Il est vrai aussi que nous avions pris nos précautions en apportant quelques rechanges, tout au moins pour le haut du buste, ce qui était largement suffisant.

Cela sera la dernière plongée de l'année 2008, il ne nous reste plus maintenant qu'à attendre le printemps prochain pour recommencer.

Mis à part les photos sur le bateau les autres ont été prises lors de plongées précédentes sur ce même site.

Publié dans Plongée

Commenter cet article

Thyss 09/11/2008 15:03

Claude B 28/10/2008 20:02

il faut tout de même vraiment aimer ça pour plonger dans une eau froide...bonne soirée

Pilisi 29/10/2008 17:42


En fait avec les combi que nous avons, on ne ressent pas du tout le froid.


cathy73 12/10/2008 00:32

Dernière plongée ??? mon oeil !! Tu vas quand chez ton frère ?? ha ha, je rigole, bien sûr !!Bon, à part ça, comment va ? Et la famille ?Te fais de gros kiss, à la prochaine