Langogne.

Publié le par Pilisi

Tempête de...
             ...ciel bleu annoncée,...
...pas d'hésitation, nous irons rendre visite à Urbain sur sa piste de Langogne où se fera le prochain Gatorval...
- pour les nouveaux un petit come back sur le Gatorval 2007 -
Nous décollons de Saucats...  laissant les méandres de la Garonne baignés par le soleil



nous prenons plein Est vers le massif central...

En chemin nous croisons une mongolfière poussée par un vent très fort que nous avons pour notre part en pleine face nous ralentissant quelque peu...


C'est donc tranquillement que nous arrivons en vue du Massif Central lui aussi enneigé...


... de belles étendues blanches qui tenteraient bien encore Savannah Bay pour y aller poser ses roues...



non ma belle nous avons encore du chemin à faire... tu devras te contenter d'admirer le paysage...


mais pour l'heure une halte déjeuner s'impose...

Une première tentative sur la piste de Brioude où mon chéri me promet un restaurant très bon et sympathique...


malheureusement nous trouvons porte close et sans plus attendre nous redécollons vers l'aérodrome d'Issoire...

longeant l'Allier...



bordé par un beau château... dont, nous dira-t-on n'est autre qu'un centre de naturistes...
... toutefois, personne en vue dans le parc du château... Petits joueurs !


nous arrivons 10 minutes plus tard sur la piste d'Issoire...


maintenant il ne reste plus qu'à trouver le moyen de nous rendre à un restaurant. Sur le terrain un groupe s'affaire autour d'un avion... mon chéri, très courageux, s'avance pour se renseigner auprès d'eux. Un monsieur nous indique un bar-restaurant à 300 mètres de là...

Facile... pensions-nous !!!
le soleil est au top, il fait chaud... très chaud même... la faim nous tenaille... et ces 300m qui n'en finissent plus...
                           ...pour se transformer en 1km 500...
... mais enfin nous arrivons au restaurant... nous entrons et tombons nez à nez avec Isabelle, Thierry et Kinette des amis qui nous avaient accueilli et aidé lors du Gatorval 2007 qui viennent de terminer leur repas.
Kinette, qui repart au terrain, nous propose de venir nous rechercher après notre pose pour nous ramener au terrain, ce que nous acceptons tout de suite compte tenu de la distance à parcourir !

Notre déjeuner terniné, tout content, nous l'appelons mais hélas personne. Elle est tout simplement en train de se faire retourner la crêpe car en effet non seulement elle pilote, mais elle fait de la voltige.
Tant pis nous repartons donc à pied.

Reprenant les airs le long de l'Allier...


nous arrivons au lac de Naussac...



un saut de puce et nous voilà au-dessus de la piste d'Urbain...


qui, comme vous pouvez le constater, est encore à moitié enneigée nous laissant juste une petite bande de terre pour nous poser... après une belle glissade due à l'herbe humide par la neige fondue...
...au grand bonheur de Savannah Bay qui pourra aller goûter la neige...


Le froid nous saissit et très vite nous allons nous réfugier dans la caverne d'Urbain...




où nous attend un bon feu de cheminée.


Le but de cette visite fut de mettre au point l'organisation du prochain Gatorval qui se déroulera le week-end prolongé des 1, 2 et 3 mai où près d'une cinquantaine machines volantes sera attendue sur les lieux.

Nous visitons les chambres dont une sert pour le moment de garde-manger...


Ce n'est pas moins de 23 places en chambre collective qui seront disponible pour dormir, certains ont déjà prévu de dormir sous la tente, pour les plus fragiles c'est l'hôtel ou gîte qu'il est possible de réserver.
Urbain et sa cuisinière préférée prévoient de nous concocter des repas hors norme... tout cela s'annonce pas mal du tout.

Après une bonne nuit, nous nous levons le lendemain sous la grisaille, qui nous laisse présager un retour difficile pour éviter le mauvais annoncé un peu partout sur le France.

Nous décollons donc en prenant par le nord qui semble plus dégagé que par le sud, tout en prenant les vallées pour éviter les montagnes au sommet accroché par les nuages.



Le plus dur sera donc de s'éloigner du Massif Central, certes très beau sous la neige...


mais qui nous oblige à rester à une altitude proche des nuages dont le plafond est bas...


Le vent du Sud qui au début nous pousse favorablement lors de notre remontée vers le nord, nous oblige à avancer tel un crabe lorsque nous prenons la direction de l'ouest.
Après deux ou trois changements de direction voire un demi-tour pour trouver le meilleur chemin dégagé nous arrivons en vue de la Dordogne...


A partir de là il ne reste plus qu'à suivre le cours d'eau qui rejoint comme tout le monde le sait la Garonne et donc nous permettra d'arriver à destination.
C'est donc en suivant divers les méandres et cingles que nous découvrons cette rivière et ses châteaux qui la bordent.
Certains y reconnaitront peut-être, le Château de Beynac, le Château de Montfort, La Roque Gageac...
que je vous laisse retrouver dans ce diaporama...



Une petite précision pour ceux que ne savent pas où se trouve Langogne... un panneau indicateur trouvé sur le terrain vous en dirant plus...


-

Publié dans Balades ULM

Commenter cet article

Aéroclub Sézanne 20/03/2009 18:18

les photos sont magnifiques ! c'est l'aviation comme on l'aime ! authentique, comme quoi pas de besoin de 2x300 ch et train rentrant pr se faire plaisir, même si ca doit être sympa quand meme !!! ;)

cathy73 06/03/2009 18:14

bon, l'année prochaine, faudra se faire un truc...il y a un terrain pour poser votre oiseau à Yenne...Je te laisse faire le plan de vol...Mais sur, faudra faire !!gros bisous