Cinema en avril

Publié le par Pilisi

Résumé

Jean-Gabriel, marié et père de trois enfants, vit de petits boulots et passe son temps au bar PMU du coin. Un jour, pour faire plaisir à sa fille, il promet un peu vite à toute la famille de les emmener en vacances au ski. Seul problème : cette fois-ci, s'il ne tient pas sa promesse, sa femme le quitte. Il va devoir faire preuve d'imagination sans limite pour y parvenir...

PersoUn film hillarant du début jusqu'à la fin et des acteurs excellents. Allez le voir sans hésitation.

Résumé

Lorsque Julien Foucault, maître d'hôtel de la très vénérable banque d'affaires Berthin-Schwartz, apprend son licenciement, il y voit l'occasion de réaliser son rêve de toujours : ouvrir un restaurant avec son meilleur ami Etienne.
Pourtant, après 17 ans de bons et loyaux services, la banque lui refuse tout appui financier. Julien décide alors de tirer profit des informations confidentielles dont usent ses employeurs, mais ces derniers le prennent en flagrant délit d'initié et décident de lui jouer un tour machiavélique.

Julien est maître d’hôtel dans une grande banque d’affaires. Après dix-sept ans de bons et loyaux services, il est absolument certain que son employeur lui accor­dera sans problème le prêt qui lui permettra de monter un restaurant avec Étienne, son meilleur ami et chef hors pair. À sa grande surprise, il essuie un refus catégori­que. Pour trouver l’argent, il décide d’utiliser toutes les informations confidentielles échangées entre ses patrons lors des repas pour jouer en Bourse… Gérard Bitton et Michel Munz, les réalisateurs de Cactus, traitent un fait d’actualité sur le mode de la comédie et épinglent avec un cynisme jubilatoire les malversations des établissements financiers. « Il y a maintenant deux ans, nous nous sommes intéressés à l’univers des banques en pressentant qu’il s’y passait quelque chose de décisif. Tous les acteurs de la scène financière nous annonçaient que la bulle allait exploser. On ne pensait pas qu’elle le ferait pour la sortie de notre film » ! Sauf que pour une fois, ce sont les petits épargnants qui font sauter la banque. De quoi retrouver le moral en ces temps de crise.

Perso : Beaucoup d'humour pour un sujet tellement d'actualité, et des acteurs toujours aussi géniaux. Je sais j'ai aussi un faible pour Gérard Lanvin.

 

Résumé

Pour fêter l'anniversaire d'une école, une cérémonie est organisée au cours de laquelle une capsule temporelle contenant des messages écrits par des enfants 50 ans auparavant est déterrée et ouverte. Chaque enfant emporte chez lui un message, mais celui du petit Caleb est illisible, car il s'agit d'une suite incohérente de chiffres.
D'abord amusé, son père, statisticien, essaye de trouver une signification. Horrifié, il découvre peu à peu que chaque séquence de chiffres correspond à la date exacte d'une catastrophe récente. Lorsqu'il comprend que les 3 dernières séquences prophétisent des cataclysmes à venir, une course contre la montre commence.


Perso : Un sujet intéressant qui en disait long, des effets spéciaux toujours aussi grandiose comme savent le faire les américains, mais une chute qui laisse un peu sa fin. J'ai peut-être pas tout compris C'est surprenant.

 

Commenter cet article