Humour de pilotes d'avion !

Publié le par Pilisi

Drôles de pilotes


Les passagers d'un avion de taille moyenne sont tous assis à leur place.

L'avion est encore au sol et le départ tarde à cause des pilotes qui ne sont pas encore arrivés. Les représentants de la compagnie ont assuré les voyageurs que les pilotes arriveraient très bientôt et qu'ils pourraient décoller immédiatement après.

La porte s'ouvre et deux hommes entrent dans l'avion, en uniforme de pilote. Les deux hommes portent des lunettes fumées très foncées, semblables à celles des aveugles. L'un d'eux est d'ailleurs accompagné d'un chien pour aveugle et l'autre tâte son chemin à l'aide d'une canne blanche. Ils avancent ainsi dans l'allée, entrent dans la cabine de pilotage et referment la porte.

Plusieurs passagers rient nerveusement et tous se regardent avec une expression allant de la surprise, à la peur, au scepticisme. Quelques-uns cherchent les caméras cachées.

Quelques instants plus tard, les moteurs de l'avion démarrent et l'avion prend de la vitesse sur la piste. Il va de plus en plus vite et ne semble jamais devoir décoller. Les passagers regardent par la fenêtre et réalisent que l'avion se dirige tout droit vers le lac qui se trouve en bout de piste.
L'avion roule maintenant très vite sur la piste et plusieurs voyageurs réalisent qu'ils ne décolleront jamais et qu'ils vont tous plonger dans le lac. Les cris des passagers apeurés remplissent alors l'avion, mais à ce moment, l'avion décolle tout doucement, sans problème.

Les passagers se remettent alors de leurs émotions, rient un peu, se sentent un peu stupides d'avoir été roulés par cette mauvaise plaisanterie. Quelques minutes plus tard, l'incident est oublié et tous ont le nez plongé dans un magazine, sont absorbés par la musique de leur baladeur ou discutent entre eux.

Dans la cabine de pilotage, le pilote tâte le tableau de bord, trouve le bouton du pilote automatique et le met en fonction. Il dit ensuite au copilote :
- Tu sais ce qui me fait peur ?
- Non, répond l'autre.
- Un de ces jours, ils vont crier trop tard et on va tous mourir.

 


***************************************



Histoires d'aviation



... ...
A quoi sert une hélice dans un avion ?
A rafraîchir le pilote en vol, si vous ne me croyez pas, arrêtez-là et regardez comme il transpire.


... ...
Tower : Vent calme. Pas de trafic. Prenez la piste 32 ou 14, au choix.
Pilot : Quelle est la piste la plus longue ?


... ...
ATC : Cessna G-ABCD, vous voulez faire quoi ?
Cessna : Avoir ma licence de pilote de ligne.
ATC : Je voulais dire dans les cinq prochaines minutes, pas décennies...


... ...
...entendu sur la fréquence Tour de Bordeaux un samedi après-midi :

TWR : F-AP quelles sont vos intentions après ce tour de piste ?
Pilote : euh... je vais voir le match de rugby...


... ...
Contrôle : Delta Oscar Mike, indicatif 0476
Pilote : Répétez
Contrôle : Indicatif 0476
Pilote : Quatre, Zéro... ?
Contrôle : Vous en voulez un plus simple ?


... ...
Deux pilotes de chasse ivres volaient en formation.
Leader à W1 : Tu peux me voir ?
W1 à Leader : Non. Tu peux me voir, toi ?
Leader à W1 : Non.
W1 à Leader : Cool, maintenant on est des chasseurs furtifs.


... ...
Pilote à contrôle... pilote à contrôle... Je suis à 300 miles des côtes... 600 pieds au-dessus de l'eau... et à cours de carburant... qu'est-ce que je fais ?
Contrôle à pilote... contrôle à pilote... répétez après moi : Notre Père qui est aux cieux...


... ...
N123 : "Approche de Youngstown, Cessna 123 demande deux approches ILS d'entraînement, suivi par trois approches VOR, deux approches
NDB, et une approche ASR."
Approche : "Cessna 123 indicatif 4753, et vous voulez des frites avec ça, monsieur ?"

... ...
- Quelle est la différence entre Dieu et un pilote ?
- Dieu ne se prend pas pour un pilote.


... ...
Un texan pilotant un C-130 de réserve de l'USAF à l'atterrissage à Rhein-Main AFB :

Cont : "AF1733, Vous êtes à 8 miles en finale sur la 27R. Vous avez un UH-1 à trois miles devant vous en finale, réduisez votre vitesse à 130 noeuds."

Pilote : "Roger, Francfort. On ramène ce gros oiseau à 130 noeuds pour vous."

Cont (quelques instants après) : "AF33, l'hélicoptère est à 90 kts et 1 mile et demi devant vous, réduisez votre vitesse jusqu'à 110
kts."

Pilote : "AF 33, l'oiseau réduit encore jusqu'à 110 noeuds."

Cont : "AF33, vous êtes à 3 miles du toucher, le trafic hélico est à 1 mile devant, réduisez encore à 90 kts"

Pilote (un peu énervé) : "Monsieur, vous savez à quelle vitesse ça décroche, un C-130 ?"

Cont : "Non, mais si vous demandez à votre copilote, il pourra sûrement vous dire."

*********************************************

Belge


Assis à côté d'un pilote expérimenté de la SABENA, ce jeune pilote belge arrive
au bout se son premier vol commercial. Il termine son approche sur la piste d'un
aéroport qu'il ne connaît pas, et le vieux 'loup des airs' lui dit:
'Fiston, cet aéroport, je le connais bien, j'y ai perdu plusieurs copains. A
croire qu'ils ont voulu économiser le bitume, mais leur foutue piste est pas
franchement longue, alors pose toi assez tôt...'
Ruisselant de sueur, le jeune se cramponne à ses commandes. Les roues touchent
le sol à la limite de l'herbe au début de la piste, le pilote inverse les
réacteurs, écrase les freins, pose les pieds par terre... Les pneus fument... et
l'avion s'arrête à moins d'un centimètre de la fin de la piste!
Le pilote se détend brusquement:'
'J'y suis arrivé!!! Non d'un chien j'y suis arrivé!!! Ah ah ah! Ah bordel, j'en
reviens pas... C'est vrai qu'elle est courte cette p* de piste!
Mais alors, qu'est-ce qu'elle est large!...'



**********************************************


Entendu sur la fréquence Tour de Strasbourg Entzheim (126.875 MHz) alors qu'un Airbus A320 était en finale :


Pilote : Finale 23, Air France Victor Delta.
Contrôleur : Air France Victor Delta, autorise 23.
Et sans doute distrait par autre chose, il ajoute : C'est pour un complet ?
Pilote (ne manquant pas d'humour) : Attendez, je demande l'avis des passagers !

Cette réponse fit rire le contrôleur qui, confus de sa question, s'en excusa.

Entendu sur la fréquence Tour de Toulouse Blagnac (118.10 MHz) :

Pilote : Air France 120 Echo Bravo, on approche 4 nautiques finale ILS 33 gauche.
Contrôleur : Air France 120 Echo Bravo, autorise atterrissage piste 33 gauche, le vent est calme.
Pilote : L'équipage aussi !
Contrôleur : Air France Echo Bravo, correction, le vent est nul...


Entendu au CRNA d'Athis-Mons :

Contrôleur : Air France 3682, précisez votre type d'appareil, est-ce un A330 ou un A340 ?
Pilote : A340, bien sûr !
Contrôleur : Dans ce cas Captain, allumez vos deux autres moteurs et dépêchez-vous de rejoindre le niveau que je vous ai donné !

Entendu sur la fréquence Tour d'Etampes (119.05 MHz) : Exercice de déroutement par un élève pilote...

Pilote : Etampes, de Fox Victor Lima pour un détournement sur votre terrain, on a l'information Delta.
Contrôleur (sans se démonter) : Victor Lima, vous avez un pistolet sur la tempe ?
Pilote (surpris) : ??? Négatif, Victor Lima.
Contrôleur : Alors, Victor Lima, c'est un déroutement !!



Sur une plate-forme près de grands étangs, un instructeur et son élève s'alignent sur la piste pour décoller. A ce moment, un gros pélican vient se poser à mi-piste. Il s'arrête au milieu de la piste et vaque à ses occupations sans les regarder.

Contrôleur : Cessna Québec Zulu, autorise au décollage piste 33, vent 310 ? Pour 8 noeuds.
L'élève à l'instructeur : Qu'est ce que je fais ? - Qu'est ce que je fais ?
L'instructeur : Que pensez-vous que vous devriez faire ?
L'élève : Peut être que si je roule vers lui, ça va l'effrayer ?...
L'instructeur : C'est une bonne idée.
L'élève fait rouler l'avion vers le pélican, qui lève le bec, puis méprisant se replonge dans ses occupations et ne bouge pas.
Contrôleur : Cessna Québec Zulu, vous m'avez reçu ? Vous êtes autorisés à décoller 33, vent 310° Pour 8 noeuds.
L'élève à l'instructeur : Qu'est ce que je fais ? - Qu'est ce que je fais ?
L'instructeur : Que pensez-vous que vous devriez faire ?
L'élève : Peut être que je pourrais prévenir la Tour ?
L'instructeur : C'est une bonne idée.
L'élève : Euh... la Tour, il y a un pélican, euh... sur la piste.
Apres un long silence :
Contrôleur : Cessna Québec Zulu, maintenez votre position....
Pélican sur la piste 33, vous êtes autorisé pour un décollage immédiat, vent 310° Pour 8 noeuds.
Deux secondes d'attente et, - par coïncidence -, le pélican s'envole.
Contrôleur : Cessna Québec Zulu, autorisé au décollage piste 33, vent 310° Pour 8 noeuds. Attention à la turbulence de sillage, décollage de pélican devant vous, bon vol !

.

Entendu sur la fréquence Sol de Toulouse Blagnac (121.90 Mhz)

Un matin avec un banc de brouillard assez fin qui masquait les pistes. Après quelques atterrissages d'A320 et de 737 arrive un 747 qui n'était pas un habitué du terrain. Une fois posé, cherchant à regagner le parking, le pilote émet un doute quant à sa position. La contrôleuse, pleine de bonne volonté, cherchant à rassurer le pilote, lui dit du plus naturellement du monde :
- Vous êtes sur Papa 40, j'en suis sûre, je vois votre queue qui dépasse du brouillard.
Ce à quoi le pilote plein d'humour répondit :
- Vous êtes sûre que vous ne voyez pas ma dérive plutôt ?






Publié dans Humour

Commenter cet article