La Gueille-ferraille des mots.

Publié le par Pilisi

La langue française est riche de parler régionaux. Bordeaux a ainsi son parler qui est un peu l'illustration d'une culture populaire urbaine, et il est bon de s'y intéresser.

La langue gasconne, variété de la langue occitane, a été la langue officielle de Bordeaux et de sa région jusqu'au XVIème siècle. Puis la bourgeoisie s'est lentement francisée, laissant au commun peuble l'usage du "patois" gascon.

Autrefois, à Bordeaux, la foire à la brocante s'appelait : "la gueille-ferraille". Des chiffonniers ambulants, poussant à la fois leur charrette à bras et un cri chanté sur deux notes ; "gueille-ferraille", collectaient tous les rebuts de caves et de greniers et apportaient à ladite foire vieux tissus et vieux objets touchés par la rouille que les pauvres venaient marchander.
La langue d'un peuble produit aussi sa "gueille-ferraille" somme de vieux mots et d'expressions rongés par l'usure et constitue ainsi une sorte de sous-langage.

Je conserve depuis des années un ouvrage, sorte de dictionnaire de se parler bordelais, que j'aime consulter parfois et vous propose, par une rubrique nouvelle, de vous faire partager une fois par mois quelques mots avec leur définition.

gueille-ferraille-des-mots.jpg
Le parler bordelais reste un signe de culture. Grâce à lui, ceux qui voudront faire un petit effort de recherche, retrouveront sans doute la sève de leur enracinement dans une langue gasconne, redécouvert et remise en honneur.

Quant aux "gros mots", chacun jugera de l'opportunité de leur emploi, la politesse étant souvent affaire de circonstance !

Pour débuter un mot tiré de ce titre :

Gueille ou guelhe : n.f.               
Chiffon. Vieux habits sales et déchirés.
"Le nez en gueille de bonde" : nez d'ivrogne de la couleur du chiffon qui garnit la bonde des barriques.
Vieux objets abandonnés à la brocante. "Gueille-ferraille" : cri chanté du collecteur de vieux détritus. Foire aux Gueilles : foire à la brocante ou antiquités.

Commenter cet article

La Cuiller En Bois 01/03/2010 20:50


J'ai également ce petit livre, de fabrication artisanale ...

J'aime de temps en temps m'y plonger.

Des expressions remontent de mon enfance et je m'aperçois que d'autres sont toujours utilisées.